Isolation des combles : les différents types de combles

isolation combles

On appelle combles l’espace situé directement sous le toit en pente d’une habitation. Cela peut être un grenier ou une mansarde par exemple. Comme cet espace correspond au dernier étage et le plafond d’un bâtiment, il est réputé pour avoir des formes hasardeuses et être difficile d’accès. Mais certains combles peuvent parfaitement être aménagés et transformés en chambre, en bureau, ou en toute autre pièce supplémentaire habitable dans la maison. L’essentiel est de toujours bien isoler cet espace afin d’éviter les déperditions de chaleur. En fonction du type de charpente, il existe deux grands types de combles :

Les combles perdus

Si le choix de la charpente lors de la construction de la maison était de type charpente industrielle à fermettes, il y a de fortes probabilités pour que les combles soient dits « perdus ». C’est-à-dire que la configuration de l’espace sous le toit ne permet pas de le transformer en pièces habitables pour différentes raisons :

– la hauteur insuffisante sous plafond,

– l’inclinaison du toit (inférieure à 30%),

– l’accès souvent difficile,

– les entraits, les poinçons et autres fiches (poutres) qui occupent tout l’espace.

Dans ce cas, il semble très compliqué, voire impossible, d’aménager ces combles perdus. Mais des solutions, certes très coûteuses, existent pour pallier à ce problème et les rendre malgré tout habitables.

La plupart du temps, ces combles perdus ne servent que de grenier pour y stocker du matériel ou de vieux objets dont on n’a plus l’utilité.

Les combles aménagés

Si le choix de la charpente lors de la construction de la maison était de type charpente traditionnelle, composée d’une ferme, de pannes, de chevrons, et d’entraits retroussés,… les combles peuvent alors aisément être aménagés. En effet, dans ce cas, toutes les conditions sont réunies :

– la hauteur de toit est suffisante (1m80 minimum),

– l’inclinaison du toit est bonne (supérieure à 30%),

– l’accès est le plus souvent dégagé,

– aucune poutre gênante n’occupe l’espace habitable.

Concernant les combles aménagés, il en existe de plusieurs sortes :

– les combles habitables sur entrait porteur en bois,

– les combles habitables sur dalle de béton,

– les combles habitables sur blochets en bois,

– les combles habitables à la Mansart (mansarde),

– etc.

Aménager ses combles permet de gagner beaucoup de place (parfois plus de 50% de la surface habitable de la maison!), tout en faisant des économies conséquentes, puisqu’il ne s’agit pas d’une surélévation, ni d’un véritable étage supplémentaire.

Pour conclure, dans tous les cas, qu’ils soient perdus ou aménagés, les combles doivent impérativement être isolés correctement afin de garantir un confort thermique et acoustique optimal en hiver comme en été, et de faire d’importantes économies d’énergie. Les solutions d’isolation sont multiples et pour la plupart réellement efficaces : il suffit de choisir l’isolant le mieux adapté aux caractéristiques de son habitation.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>