Une maison solide commence par une bonne fondation

Une bonne fondation pour sa maison est un gage de qualité pour le reste de la construction. Bien choisir son entrepreneur qui s’occupera de cette partie.

image - Une maison solide commence par une bonne fondation

Une maison en bon état est basée sur des fondations solides. Elles sont invisibles, mais elles soutiennent le bâtiment. Un bâtiment qui dure à travers le temps et qui résiste aux assauts de la nature est un bâtiment avec de solides fondations.

L’étude de terrain

Voici quelques informations sur la construction pour vous conseiller sur les travaux de fondation maison neuve St-Jérôme ou dans le Québec. C’est l’étape essentielle pour déterminer le type de structure qu’il vous faut. L’étude de terrain doit être menée par des spécialistes du domaine géotechnique pour faire les différents calculs pour les travaux. Cette étape permettra d’analyser les sols. Il faut savoir comment faire la répartition du poids de la structure par rapport à sa composition, son épaisseur, sa nature. Ces différents paramètres permettront de déterminer les qualités intrinsèques ainsi que la largeur et la profondeur des fondations.

 Les différents types de fondation

Il existe différents types de fondations :

         Les fondations superficielles ou fondations directes : elles se forment au niveau du fond de fouille ou assise de la fondation. Il s’agit du sol qui pourra reprendre les charges de la maison avec un tassement minimum. Il y a également, concernant cette catégorie, des semelles isolées qui représentent les fondations de poteaux et des semelles filantes qui représentent les fondations des murs, en majorité les voiles et les murs en parpaings. Ces dernières serviront à répartir les charges sur une plus grande surface pour éviter que la structure ne s’enfonce dans le sol. Elles sont de faibles profondeurs et sont utilisées pour les constructions légères.

         Les fondations profondes : elles sont utilisées lorsque le sol résistant est situé à une profondeur plus importante. Elles sont également utilisées pour les grandes structures. Elles reposent sur la reprise de charge en dessous de la base de fondation ; on prend également en compte le frottement au niveau de la couche de sol mou entre les deux niveaux.

         Le radier : encore appelée dalle flottante, ce type de structure est utilisé pour les zones gorgées d’eau tout comme pour les sols avec une assise profonde. Les socles de fondations sont directement coulés sur le sol.

 Les risques du terrain et comment les identifier

Lorsque le terrain est argileux, il y a des risques de retrait avec les périodes de sécheresse et ensuite les gonflements en période de fortes pluies. La faible résistance de certains sols peut poser problème pour la solidité des bâtiments. Pour déceler les terrains qui présentent des risques, il faut passer par lune étude de terrain G2 mission avant-projet.

 La construction des fondations

La construction des fondations se fait en différentes étapes. C’est pour cela qu’il faut bien prendre en compte que c’est une étape compliquée qui demande des compétences sérieuses. Il faut vous lancer dans un projet qui a été bien établi avec tous les moyens nécessaires. Il est bien plus conseillé de passer par un entrepreneur professionnel. Ces types de travaux sont de grande ampleur et demandent certains outils.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>