Quelques astuces à connaître pour mieux placer son argent

L’accumulation d’une épargne ou le contrôle des dépenses journalières ne suffisent pas à assurer une bonne situation financière. En réalité, il faut surtout bien choisir ses propres placements d’argent pour réussir à faire fructifier son capital ou à investir efficacement. Mais, plus important encore, il est indispensable d’éviter de prendre des risques, même si le placement promet des rendements rapides et avantageux. Voici donc quelques astuces pour garantir la bonne gestion de son épargne.

Préférer la forme de placement d’argent adaptée à ses besoins

Qui dit épargne dit que cette partie de revenu ne devrait pas être dépensée inutilement. Cela dit, les particuliers pourront choisir parmi les trois formes d’épargne suivantes pour mieux investir. D’abord, il y a l’épargne de précaution qui est particulièrement réservée aux dépenses imprévues, à savoir les accidents de voiture, les frais médicaux ou les situations d’urgence. Ce matelas de sécurité permettra aux investisseurs d’éviter les contrats de crédit à la consommation ou le déblocage de leurs placements à long terme. Ensuite, il y a l’épargne de projet, un placement à moyen terme et réalisé pour financer son projet immobilier ou l’achat de sa voiture. L’avantage avec cette forme d’épargne, c’est qu’elle est moins risquée par rapport à la première, et ce, même si les fonds sur son compte ne peuvent pas être retirés immédiatement. Enfin, l’épargne de retraite est un placement à long terme, et elle peut offrir de meilleures espérances de rendement. Effectivement, ce placement est plus risqué que les deux précédentes, mais il permettra aux investisseurs de se constituer un capital solide à leur retraite.

Investir dans la pierre-papier

Besoin de savoir comment placer son argent efficacement ? La SCPI compte parmi les meilleurs placements pour l’année 2018. Investir dans la pierre-papier permettra surtout aux particuliers de ne plus perdre de temps à chercher l’immobilier idéal à louer ou la gestion et la valorisation d’un parc immobilier. Grâce à ce système, les investisseurs ont la possibilité d’acheter des parts de l’ensemble des biens immobiliers qui sont, en réalité, loués par de grandes entreprises (Fnac, Pôle Emploi, la Société Générale, etc.). Toutefois, ils doivent limiter l’impact fiscal et choisir un investissement à crédit ou acquérir des parts de SCPI en nue-propriété.

Investir en assurance-vie

Chaque investisseur se pose toujours la question « comment placer mon argent ? », car il n’est plus sûr de savoir quel type de placement est adapté à ses besoins. Avec 2,5 milliards de collectes en janvier 2018 sur 500 millions en décembre 2017, l’assurance-vie est un outil efficace pour obtenir d’excellents rendements. De plus, elle offre aux assurés des avantages fiscaux intéressants en matière d’impôt sur le revenu tout au long du contrat. En effet, lorsqu’un souscripteur effectue un rachat partiel sur son assurance-vie, il sera taxé sur les intérêts de ce dernier de manière dégressive en fonction de la durée de vie de son contrat. Selon son choix, l’assuré a la possibilité d’opter soit pour l’imposition selon le barème de l’impôt sur le revenu, soit pour le prélèvement forfaitaire libératoire ou PFL.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>