Marché de l’équipement électrique industriel, en révolution permanente

L’activité dans le bâtiment et l’industrie a connu une dégradation entre 2012 et 2014, impactant négativement sur le marché des équipements électriques. Aujourd’hui, malgré cela, le marché devient florissant avec un chiffre d’affaires qui ne cesse de progresser. En 2016, on a estimé à plus de 6 milliards d’euros, une augmentation de 3% a été constatée en 2017, et 3,5% en 2018 atteignant 6,4 milliards d’euros et plus selon les estimations des experts de Xerfi.

La demande de matérielle basse tension, suite à l’amélioration de la conjoncture dans la construction neuve, fait profiter les professionnels des équipements électriques. Or, la vente des équipements à moyenne et haute tension sera aussi bien orientée.

Les unités de production d’électricité décentralisées provenant de sources renouvelables ainsi que les besoins de raccordement dans les nouveaux sites de consommation tels que logements et usines ne cessent d’accroître. Ce qui oblige RTE ou Réseau de Transport d’Électricité et Enedis de stabiliser leurs dépenses d’investissement.

 La loi sur la transition énergétique incite le renouvellement du parc

D’après cette loi, les consommateurs, privés ou professionnels, sont encouragés à réduire leur consommation d’énergie à cause de son impact nocif sur l’environnement et aussi afin de maîtriser leurs factures d’électricité. Ces changements structurels soutiendront significativement l’activité des fournisseurs de matériel électrique professionnel comme ceux présents sur E-electricity car la majorité des équipements devraient être renouvelée. Des matériels complémentaires dont des appareils de mesure et des appareils permettant de contrôler la consommation devraient également être intégrés.

A l’instar des appareils de mesure, 35 millions de compteurs intelligents Linky ont été déployés du 2015 jusqu’au 2021.

Le développement des véhicules électriques dynamisele marché des équipements électriques

Le nombre de stations de recharge des véhicules électriques augmente suite à l’amélioration des performances et la réduction des prix des véhicules par les constructeurs. Un rebondissement de 50% de ventes autos électriques par an sera attendu d’ici 2020. Les fournisseurs de matériels électriques sont aussi dans l’obligation de suivre cette cadence, ce qui développera largement l’activité des professionnels dans le secteur équipement électrique industriel.

 

Le remplacement de l’éclairage public booste la demande des collectivités

Avec l’essor des Led, les équipements en éclairage public doivent être remplacés par des solutions connectées, entre autres, la modulation, l’allumage automatique et la gestion à distance.

De plus, le marché des équipements destinés à stocker l’énergie sera bien orienté avec 1,85 GW de capacités totales de stockage par batterie dans le monde en 2016, équivalent à une croissance de 50% sur un an.

Schneider, Socomec, Levisys sont les industriels français œuvrant dans le domaine, ils profiteront du rythme de nouvelles technologies qui leur permettent de s’ouvrir à de solides perspectives à l’export.

 

Le métier d’installateurs doit aussi évoluer face au dynamisme de nouvelles technologies

Les installateurs ne doivent pas rester indifférents face aux mutations technologiques et au développement du marché des services énergétiques. Ils doivent élargir leurs compétences en étant à la fois technicien et prestataire de services. Ils deviendront dès lors des interlocuteurs de référence dès l’étape de diagnostic des installations. Outre cela, les professionnels dans ce domaine doivent également maîtriser les maquettes numériques qui sont requises à l’activité à l’heure actuelle.

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>