La chaise Eames DSW, symbole du design avant-gardiste

chaise

Parmi toutes les œuvres des créateurs Charles et Ray Eames, la chaise Eames DSW est celle qui a le plus marqué les esprits. Avant d’être une chaise, c’est aussi une œuvre artistique et un symbole du talent de ces deux artistes. Depuis qu’elle a été créée dans les années 1950, cette chaise inspire des générations de designers. L’innovation qui fait de cette chaise une exception, une beauté, un succès, est qu’elle est l’une des premières dont la coque est faite en fibre de verre moulée. La fibre de verre est malléable, confortable et surtout solide. Cette chaise a su séduire les intérieurs à travers le monde entier. De plus, on la retrouve en différentes couleurs et elle a été produite en série. De nos jours, on retrouve cette chaise dans les plus grands musées qui célèbrent l’art moderne. L’histoire de Charles et Ray Eames est fascinante, pleine de rebondissements, et surtout pleine de génie.

La force des créateurs de la chaise Eames DSW

Au début des années 1940, dans l’état de Californie, l’architecte, cinéaste et designer Charles Eames rencontre Ray Kaiser, qui devient son épouse quelques années plus tard. Pendant la période de la Deuxième Guerre mondiale, les deux travaillent sur le contreplaqué et développent des techniques pour mieux s’en servir. À l’époque, ils travaillaient pour les studios américains MGM. Grâce aux avancées qu’ils firent, ils ont suscité l’intérêt de la marine américaine qui les subventionne afin qu’ils poursuivent leurs travaux. Ils se lancent ensuite dans l’entrepreneuriat en créant Evans Product, mais la société s’avère être un échec. Herman Miller qui croit en leur talent rachète les droits de distribution de la société et leurs créations. C’est par ce moyen qu’ils se lancent dans la production des chaises Eames DSW en série, ainsi que les autres chaises de leur collection.

L’ambition derrière ce projet est simple, le couple Eames souhaite que leurs chaises soient accessibles au plus grand nombre. C’est une sorte de démocratisation de leurs créations. Avec la chaise Eames DSW et les autres chaises plastiques de leur collection, ils arrivent à atteindre cet objectif. Ils expérimentent d’abord une assise en une seule pièce, faite de résine de polyester renforcée avec de la fibre de verre. À l’époque il s’agissait d’un matériau totalement innovant, il n’était ni utilisé ni connu. Pourtant, il présente plusieurs avantages que ce soit pour la transformation industrielle ou pour les coûts engendrés qui sont plus faibles. Facilitant ainsi les grosses productions. De plus, cette coque peut être adaptée à différents piétements afin d’assurer des positions diverses. On peut par exemple citer le piétement « Tour Eiffel » fait d’acier qui est à la fois léger et stable.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>